Grossesse / Mon premier trimestre

Hello mes petites paupiettes ! Je reviens vers vous avec un article pour revenir sur ces premiers mois de grossesse. Ceux que je n’ai pas pu partager avec vous car je gardais mon précieux secret !

Ce premier trimestre je ne l’ai pas bien vécu pour être honnête. Tout d’abord il y a eu le choc de la découverte de cette grossesse, même si baby était désiré tomber enceinte si vite m’a fait peur. Comme je l’ai déjà dit je crois que l’on est jamais complètement prête lorsque l’on se lance dans l’aventure. Mais ce qui a été le plus difficile à gérer pour moi c’est la peur, l’angoisse de perdre ce bébé. Seulement quelques jours après avoir fait mon test et la prise de sang de confirmation, je me suis mise à perdre du sang. C’était un dimanche, mon chéri été parti faire du snowboard, et personne n’était encore au courant de cette grossesse. j’étais paniquée, effondrée. En toute logique, lorsque vous êtes enceinte et que vous découvrez du sang dans votre culotte vous l’associez forcément à une fausse couche. J’étais à 4 semaines de grossesse, à ce stade tout peut arriver, je suis donc allée aux Urgences maternité pour faire un contrôle. L’interne sur place m’a rappelé qu’à ce stade nous devions vérifier si l’oeuf était toujours là et surtout si il était bien implanté, elle craignait une grossesse extra utérine, j’étais tellement anxieuse. Et puis nous l’avons vu, ce minuscule point noir dans ce petit sac, il mesurait à peine 2mm, j’étais soulagée. Mais l’interne me demanda de vérifier que la grossesse continuait en faisant une prise de sang le lendemain pour vérifier que mon taux d’hormone continuait à bien grimper, j’ai passé l’une des pires nuits de ma vie, je n’ai d’ailleurs pas dormi.

Finalement, le lendemain a 18h le taux avait été multiplié par 4 un soulagement ! Mais les saignements ont continué, notamment en Norvège, il fallait encore patienter 3 semaines pour la première échographie qui confirmerait que le foetus était bien viable, et se développait correctement. Mi mars la première écho a confirmé que tout allait bien, que le coeur battait, que ce baby était bien accroché.
J’ai continué à m’angoisser, à prier pour que ce merveilleux cadeau reste au creux de moi. Après l’avoir annoncé à nos familles, à nos amis, petit à petit je me suis autorisée à me réjouir, mais je n’étais toujours pas sereine. Lorsque le Troisième mois s’est terminé, que l’échographie m’a confirmé que tout allait bien, que c’était à 70% une petite fille… Tout a changé ! Je me suis vraiment sentie enceinte, et heureuse de l’être. Ce sentiment de peur m’a littéralement gâché mes premières semaines de grossesse, mais je n’étais pas capable de faire autrement. Il a fallu que j’apprenne à lâcher prise, à faire confiance à la vie, à arrêter de vouloir TOUT contrôler. Même si aujourd’hui le risque zéro n’existe pas, je n’ai plus peur, je fais confiance à ma fille.

Côté symptômes je ne vais pas me plaindre, même si la grossesse n’est pas une partie de plaisir en général, j’ai été plutôt chanceuse. J’ai eu des nausées pendant plusieurs semaines mais c’était supportable, désagréable mais supportable. La fatigue était beaucoup plus difficile à gérer en revanche, d’ailleurs c’est encore un peu le cas aujourd’hui. Sinon quelques désagréments physique, une poussée d’acné assez violente, une poitrine qui a doublé et est devenue très douloureuse, des nuits agitées et des envie de pipi 20 fois par jour hahaha. Mais dans l’ensemble rien de bien méchant, et surtout aujourd’hui une énorme vague de bonheur pour ce deuxième trimestre.

Chaque mois apporte son lot de surprises, de bonheurs, de découvertes. Aujourd’hui je suis dans mon cinquième mois et je sens bébé bougé c’est magique. Depuis quelques semaines je me sens bien dans mon corps, épanouie, d’ailleurs vous êtes nombreuses à le ressentir hihi

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *