Grossesse / Mon 2ème trimestre

Voilà déjà le second trimestre, nous sommes au mois de mai, à ce moment là mon bidou est tout petit mais je le vois déjà si gros. Je suis tellement fière qu’il se voit enfin que je l’exhibe à tout va avec de jolies robes moulantes. Mes angoisses se sont envolées, le cap des trois mois est passé et je me sens rassurée, bébé est bien accroché. Nous avons eu la confirmation qu’il s’agit bien d’une petite fille, je suis aux anges. Elle est vive, elle va bien. Je commence à me sentir épanouie, à caresser mon ventre, à parler à mon bébé, bref je suis enceinte et je le vis pleinement.

Les symptômes du premier trimestre ont totalement disparu, plus de nausées, plus de saignements, je mange plus raisonnablement et surtout je suis moins fatiguée. Ce second trimestre je vais le vivre à fond, voyages en avion, croisières, soirées, je vais même partir 3 jours en festival au fin fond de l’Ardèche, bref je vis à 100% et j’oublie presque que je suis enceinte. Sauf qu’évidement je m’essouffle plus vite, qu’il me faut 3 jours pour me remettre si je me couche après 1h du matin. Mais dans l’ensemble je suis vraiment en forme et je me rend compte que je suis très chanceuse.

Ce second trimestre a surtout amené de la magie, je ressens les premiers coups de ma fille. Mon Dieu quelle sensation étrange, c’est si fou. D’abord des petites bulles, presque imperceptibles que je sens surtout le soir avant de dormir. Et puis un soir, en croisière au large de l’Italie, à l’heure du repas, j’ai ressenti un premier vrai coup. Je n’oublierai jamais ce moment, c’était fou. Un petit coup certes mais bien distinct. Ça devenait réel, elle était là et je pouvais la sentir. À partir de cet instant les coups sont devenus chaque jours un peu plus forts, et j’étais de plus en plus connectée avec elle. Je donnais des petits coups sur mon ventre et elle me « répondais ». Des moments magiques rien qu’à nous mais que j’étais impatiente de partager avec le chéri. Il faudra attendre encore quelques semaines pour qu’il puisse lui aussi ressentir les petits coups de pieds et coups de poing de sa fille. À partir de ce moment là nous avons mis en place nos petits rituels à tous les 3 et nous adorons ça.

L’échographie du second trimestre m’a beaucoup stressée, elle est déterminante pour la suite de la grossesse. Mais tout allait bien, elle se développe comme il faut et n’a aucune malformation. Bref je me sens extrêmement chanceuse. Je commence à passer les premières commandes pour sa chambre, j’imagine son univers, ce qu’elle sera… Nous sommes tournés vers l’avenir mais nous prenons tout de même le temps de profiter de ces moments si intenses.

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *