Travel / 7 jours en République Dominicaine

Si vous me suivez sur Instagram vous savez que j’ai eu la chance de partir une semaine en République Dominicaine. C’est la seconde fois pour moi, car j’étais déjà venue passer quelques jours de vacances il y a 4 ans. J’avais adoré le pays, ses plages à perte de vue, ses palmiers, cette musique et cette bonne humeur que l’on retrouve chaque minute. Alors quand l’agence Travel Insight m’a contacté pour participé à un blog trip de sept jours à travers la République Dominicaine, mi décembre, j’ai sauté de joie, enfin pas trop haut pour ménager le petit locataire qui s’est installé dans mon ventre il y a quelques mois 😉

Un voyage riche en découvertes et en rencontres, car la République Dominicaine ce n’est pas seulement des plages de sable blanc, c’est une culture, des paysages changeants, une jungle luxuriante. Nous avons pu voir une multitude de choses différentes lors de notre semaine ici, voici un récapitulatif de nos excursions, les hôtels où nous avons séjourné ainsi que mes recommandations pour un séjour réussi !

La dream team

Pour ce voyage je ne suis pas partie seule ! J’ai eu la chance d’être accompagnée par une team de folie. C’est aussi ça la magie des blog trip, faire des rencontres qui se transforment en belles amitiés liées par de fabuleux souvenir. Petites présentation de cette équipe de choc :

+ @lola_rossi_ : Jolie blonde vivant en Corse, maman de deux adorables petites filles. Lola est connue sur les réseaux sociaux pour son dynamisme et sa bonne humeur. Elle partage quotidiennement ses recettes de cuisine, ses trouvailles mode, sa vie de famille et ses voyages car elle a légèrement la bougeotte. C’est un concentré de joie de vivre !

+ @Parisexplorer : Laurent vit à paris (d’où son pseudo haha), c’est un compte instagram voyage aux photos époustouflantes. Un vrai baroudeur de l’image, il passe son temps à chercher le meilleur spot pour avoir le plus beau cliché. Un compte qui regorge de belles adresses parisiennes et de fabuleux sunset.

+ @jeremykohlanta : Bon forcément si vous êtes un fan de l’émission son visage ne vous est pas inconnu. Jeremy c’est l’aventurier de la troupe, toujours prêt à plonger du bateau pour aller explorer une plage déserte (et se faire piquer par les moustiques). Sur son compte il partage ses nombreux voyages à travers de belles images.

+ @nolwenn_creme : Petite bretonne dont la douceur n’a d’égal que son sens de l’humour. Nolwen vit à Nantes, passionnée de photographie elle propose un contenu poétique, entre voyages et découvertes modes. Bon plans et évasion vous attendent sur son compte.

+ @Celia_tichadelle : Co-fondatrice de l’agence Travel Insight, c’est elle qui a organisé ce séjour pour nous faire découvrir son pays de coeur, la République Dominicaine. Un petit soleil toujours souriant, passionnée par son travail et la batchata

N’hésitez pas à jeter un oeil sur nos profils nous avons tous laissé nos vidéos de notre séjour en story à la une lien ici

Un voyage avec Corsair

Pour ce séjour nous avons embarqué au départ de l’aéroport d’Orly à bord d’un Airbus A330-300 de la compagnie aérienne Corsair. C’était un vol inaugural de la nouvelle ligne Paris-Punta Cana. C’est la première fois que je voyageais avec Corsair et à l’aller comme au retour nous avons vraiment vécu une belle expérience. Nous avons eu la chance d’être placés en classe Prenium, une classe entre l’économie et la Business, une première pour moi. Forcément la différence en terme de confort est indiscutable. Sièges inclinables, place pour les jambes, tablette tactile individuelle, repas haut de gamme, et toujours un personnel navigant aux petits soins. Je vous avoue qu’enceinte il aurait été difficile pour moi de supporter les 9h de vol. Sachez qu’en réservant vos billets à l’avance il est possible d’obtenir de bons tarifs pour voyager en classe Prenium, de plus la compagnie Corsair à mis en place un système « d’enchères » de surclassement pour tenter de remporter le surclassement de votre billet (juste ici).
Bref après 9h de vol nous atterrissons dans la chaleur Dominicaine sur le tarmac de l’aéroport de Punta Cana.

Le parcours

Contrairement à mon premier séjour en République Dominicaine où je n’étais restée que côté sud, là nous avons suivi un parcours qui allait nous permettre de découvrir la diversité du pays que ce soit en terme de paysages, de climats ou d’activités.

Nous avons donc atterri à Punta Cana puis direction Bayahibe côté Caraïbes où nous allons restés trois jours, ensuite on prendra la route pour traversé toute la péninsule jusqu’au nord côte Atlantique dans la région de Las Terrenas une partie beaucoup plus sauvage. Après 3 jours nous repartirons prendre notre vol retour à Punta Cana en faisant un arrêt à la capitale Santo Domingo, pour visiter le centre historique.

Côté sud, Bayahibe

Nous commençons donc notre séjour côté Caraïbes, non loin de Punta Cana, à Bayahibe. C’est une partie de l’île assez touristique, les plages sont immenses et il y a beaucoup de resorts. Nous séjournons au Viva Wyndham Dominicus Beach , un magnifique hôtel. Sur place il y a plusieurs piscines, bars et restaurants, un spa, des boutiques, plusieurs plages. On peut séjourner dans des chambres « standard » ou de jolis bungalow donnant directement sur la mer. Un établissement agréable qui propose de nombreuses activités et excursions. Avec son ponton privé l’hôtel propose des départs directs pour la sublime île de Saona.

Le premier jour j’étais assez fatiguée par le voyage, étant dans mon deuxième trimestre un seul mot d’ordre repos ! J’ai donc profité de l’hôtel, plage, baignade, snorkeling, massage, bref une journée de farniente à se laisser porter en sirotant des Pina Colada (sin alcool bien sur ! ). Le Viva Wyndham Dominicus Beach est fait pour ça.


Le reste de l’équipe est parti pour un safari en voiture à la découverte du village médiéval Altos de Chavon et fleuve du même nom, des plantations de tabac, de cannes à sucre et de cacao. Une journée qu’ils ont passé au plus proche des habitants, l’excursion est organisée directement avec l’hôtel.

Après une seconde journée de farniente, à peaufiner notre bronzage, nous sommes allées entre filles nous balader au petit village Bayahibe. Je vous recommande d’y faire un tour pour vous perdre dans les jolies rues colorées. Nous avons déjeuné au Playa Barco Bar une adresse que j’ai adoré.

La troisième journée nous sommes partis en bateau à la découverte de l’île paradisiaque de Saona. Une île connue pour son sable blanc et ses palmiers caressant l’eau cristalline. L’avantage de réserver l’excursion avec l’hôtel c’est que nous sommes partis directement du ponton privé, très tôt et à bord d’un petit bateau, ce qui nous a permis d‘éviter les foules de touristes. Après une bonne quarantaine de minutes à longer les sublimes côtes nous sommes arrivés à la Piscine Naturelle. Cet endroit porte très bien son nom, l’eau est d’une clarté incroyable, vous avez pieds et vous pouvez apercevoir tout autour de vous des dizaines d’étoiles de mer, c’est sublime.
Ensuite nous avons repris la mer jusqu’à Canto de la Playa, un paysage digne de Pirates des Caraïbes, des palmiers gigantesque, une plage immense, on y sirote des noix de coco.

Après un déjeuner aux saveurs locales notre bateau nous a conduit jusqu’au petit village de Mano Juan. Pour moi ce fut un des plus beaux souvenirs de ce séjour. Se promener dans ses ruelles, pieds nus, la peau et les cheveux gorgés de sel à cause de la traversée, rencontrer les habitants de l’île, découvrir ces maisons colorées typiques. Un véritable dépaysement.

Côté nord, Las Terrenas

Jour 4 : Direction la partie nord de la République Dominicaine, nous avons effectué un transfert jusqu’à notre nouvel hôtel avec l’agence Colonial Tours. Il nous aura fallu plusieurs heures de route en Guaguas (nom donné aux minibus) à travers les villages et le paysages luxuriants pour rejoindre las Terrenas. Changement de décor immédiat, nous sommes vraiment sur une facette plus sauvage de la République Dominicaine, même la météo est différente, un climat plus tropical, avec plus d’humidité. Nous séjournons à l’hôtel Viva Wyndham V Samana, un établissement plus petit, ce qui est très appréciable. Tout est à taille humaine, une grande piscine, une seule plage, bref un petit cocon niché entre la mer et la montagne.

Le cinquième jour, nous partons avec Nicolas de l’Agence Flora Tours une agence que je vous recommande pour son sérieux, les excursions commencent toujours tôt ce qui permet d’éviter la foule de touristes et c’est vraiment appréciable. C’est une excursion riche en émotions qui nous attends, nous rejoignons Sanchez pour embarquer 3h durant sur un petit bateau à la découverte du Parc National de Los Haitises, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Nous naviguons entre les multitudes d’îlots, abritant pélicans, frégates et vautours sternes. Ce paysage rappelle la baie d’Halong au Vietnam, c’est vraiment sublime. Nous nous enfonçons dans la mangrove, un labyrinthe végétal si paisible où l’on peut admirer les racines géantes de palétuviers. Je n’avais jamais rien vu de tel, et je ne pensais pas qu’il était possible d’admirer un tel paysage en République Dominicaine.
Nicolas notre guide nous conduit ensuite à la découverte de 3 grottes sacrées, où l’on peut observer les vestiges laissés par les indiens lorsqu’ils s’y cachaient pour échapper à l’envahisseur espagnol venu coloniser ces terres. On peut donc admirer des gravures, dessins et sculptures Tainos. Une excursion dépaysante, et décoiffante, pour ceux qui ont suivi notre journées sur les réseaux nous avons pris une pluie tropicale mémorable sur notre petite embarcation ^^

L’excursion du 6ème jour était de loin la plus sportive. Toujours guidé par Nico de Flora Tours nous partons découvrir la plus belle cascade la République Dominicaine, La Cascade El Limon. Après une petite randonnée de 30 min, qui se fait plus ou moins sans encombres, cela dépend de l’état du sol, nous avions eu pas mal de pluie la veille il y avait beaucoup de boue ce qui a rendu la marche plus fatigante mais aussi plus drôle ( heureusement nous avons été équipés de grosses bottes de pluie. Cette randonnée est facile, je l’ai faite enceinte sans soucis, et puis le jeu en vaut la chandelle. À la clé nous découvrons la majestueuse cascade El Limon. Elle est impressionnante. Nous avons même piqué une petite tête pour se rafraîchir. Encore une fois grâce à Nico nous sommes arrivés avant la foule, lorsque nous attaquons notre remontée nous avons croisé plusieurs groupes de touristes. C’est ce qui fait la différence dans ce genre d’excursion, avoir un peu d‘exclusivité et de tranquillité pour réellement apprécier le lien.

Mes compagnons de voyages ont poursuivi la journée par une promenade en quad pour découvrir le village Del Limon et les plages sauvages de Samana. Moi je suis rentrée profiter encore un peu de la plage, bébé et quad ne font pas bon ménage.

Dernier jour, dernière excursion ! Toujours avec Flora Tours direction les trois plus belles plages du nord de la République Dominicaine : Playa Fronton, Playa Rincon et Playa Madam. Cette excursion je n’ai malheureusement pas pu la faire entièrement car il faut prendre une petite embarcation et affronter de belles vagues pour rejoindre la plage de Fronton, bref ça secoue un peu trop pour une future maman.Je vous avoue qu’en découvrant les photos de ma Nolwen j’étais triste louper un tel spectacle. J’ai donc patienté à la plage en attendant le retour des copains puis j’ai à mon tour embarqué jusqu’à la troisième plage Playa Rincon. Ces trois plages sont assez sauvages, c’est vraiment magnifique.

Le lendemain il était déjà l’heure de repartir, nous avions 5h de route pour rejoindre l’aéroport de Punta Cana, nous avons donc coupé le trajet en deux en faisant un arrêt à la capitale Santo Domingo. Nous n’y sommes restés que quelques heures, histoire de visiter un peu le centre historique et faire quelques achats de souvenir.

Mes recommandations

+ Avant de partir vérifier bien les conditions d’entrées et de sorties. La République Dominicaine est une destination peu restrictive ce qui est très appréciable. Il faut évidement un pass sanitaire / vaccinal valide et remplir un formulaire pour votre entrée dans le pays. Attention au retour la France est un peu plus pointilleuse, lors de notre séjour nous avons dû effectuer un test anti-génique avant de repartir.

+ Concernant la période, il est fort appréciable de partir durant l’hiver, sur les mois de décembre, janvier, février, les pluies sont moindre (surtout côté sud), en général il pleut quelques minutes puis cela passe et ce plusieurs fois dans la journée. Entre fin janvier et le mois de mars vous pourrez avoir la chance d’aller voir les baleines qui font leur entrée dans la baie de Samana, une excursion que je vous recommande.

+ Planifiez vos transferts et vos excursions à l’avance.

+ Pensez à toujours prendre quelques Pesos lors de vos excursions, les Dominicains vivent essentiellement du tourisme, vous aurez la possibilité d’acheter de petits souvenirs à chacune de vos balades, ou de laisser des pourboires à vos chauffeurs et guides.

+ Il y a peu de moustiques côté Bayahibe car il y a toujours un peu de vent, ce qui n’est pas le cas du côté de Las Terrenas qui est beaucoup plus humide. En revanche il y a des puces de sable qui « attaquent » au couché du soleil. Rien de grave mais assez dérangeant elles provoquent des démangeaisons et des petites rougeurs. Il suffit de prévoir un répulsif. Enceinte je n’avais pris que le répulsif cinq/cinq famille et cela m’a suffit.

Suivre:

2 Commentaires

  1. Magali Dumain
    14 janvier 2022 / 13 h 22 min

    Bravo pour ton style littérature, j’aime beaucoup comme tu écris, et tes mots le donne envie de connaître ce magnifique pays.
    Merci Élodie

    • eloditcequelleveut
      Auteur/autrice
      14 janvier 2022 / 19 h 32 min

      Merci beaucoup 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *